Réhabilitation thermique et couverture du Jardin Aquatique

D'octobre 2021 à juin 2022, la rénovation thermique et la couverture du bassin extérieur seront réalisées au Jardin Aquatique à Evron.

Construit en 1979 à l’initiative de Raoul Vadepied, le Jardin Aquatique va bénéficier de travaux d’envergure à compter du 2ème semestre 2021. « Nous avons une double ambition sur ce projet, explique Jean-Philippe MEIGNAN, vice-président en charge du développement sportif. Dans un premier temps, nous souhaitons permettre aux nageurs et plongeurs de profiter du bassin extérieur toute l’année. Actuellement, il est parfois difficile de les faire cohabiter avec les baigneurs venus uniquement dans un but de loisirs ».

Après une large consultation avec les utilisateurs de l’espace aquatique, la Communauté de communes a décidé de couvrir la piscine extérieure : une structure en ossature et en bardage bois sera installée, sans modification du bassin. De larges baies vitrées laisseront pleinement entrer la lumière.

Une réhabilitation thermique

La rénovation énergétique de la partie ancienne du jardin aquatique était le second objectif de ces travaux. « Nous avons sur cette réhabilitation des ambitions écologiques et économiques. En effet, une meilleure isolation va permettre de diminuer la consommation énergétique et ainsi baisser les coûts de fonctionnement liés au chauffage. Cela améliorera le confort des utilisateurs en supprimant tous les courants d'air que l'on peut avoir actuellement », précise Jean-Philippe MEIGNAN.

Concrètement, des travaux d’isolation extérieure seront réalisés à l’accueil du Jardin Aquatique ainsi que sur les murs recouverts d’ardoise. L’ensemble de l’équipement sera habillé d’un bardage bois pour une intégration harmonieuse dans l’environnement, à proximité de la zone verte. En parallèle, les systèmes de chauffage et de ventilation seront adaptés. Pour des raisons de sécurité, le Jardin Aquatique sera fermé pendant la durée des travaux, de septembre 2021 à juin 2022 inclus.

Un chantier de 2 900 000 € TTC

La Communauté de communes finance cette opération à hauteur de 1 418 570 €.

Des subventions sont attendues de la part du Département de la Mayenne (650 000 €) et de la Région des Pays de la Loire.